AccueilPortail*GalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les résidus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zim57
Moderators
Moderators


Masculin
Nombre de messages : 1274
Age : 73
Localisation : St.A (F)
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Les résidus   Dim 2 Aoû - 12:23

Publié le 02/08/2009 à 15:04 - Modifié le 02/08/2009 à 15:06 Le Point.fr

REPORTAGE À BREST
"Ça fait tout de même soixante ans qu'on sait qu'il y a des bombes !"

AFP


Les traits parfois tirés, rarement mécontents, le plus souvent fatalistes ou philosophes, 16.000 habitants de Brest ont évacué sans incident leurs logements pour une vaste opération de déminage dimanche sur un ancien terrain militaire à proximité "Sept heures du matin, c'est un peu tôt. Ils auraient pu évacuer à 9 heures! Ca fait tout de même soixante ans qu'on sait qu'il y a des bombes", regrette un riverain.

Dans le quartier de Recouvrance, le plus proche de l'ancien site de l'Arsenal, une dame d'une cinquantaine d'années semble très émue, lorsque se déclenchent les sirènes. "C'est émouvant, un peu angoissant. Ca rappelle un peu la guerre, avec les sirènes", dit-elle. Un peu plus loin, un couple, Brestois d'origine, est plus fataliste. "On connaît l'histoire de la ville, les bombardements", avant de rappeler en souriant le "rappelle-toi Barbara" écrit par Jacques Prévert à la fin de la deuxième guerre mondiale et campé par le poète dans un "Brest dont il ne reste rien". "Je comprends l'évacuation, mais avec les travaux du tramway, on risque d'avoir d'autres dimanches sans grasse matinée", s'inquiète un passant.
30.000 bombes n'ont pas explosé à Brest


Après un survol en hélicoptère, le sous-préfet de Brest a donné le feu vert aux trois démineurs en charge de l'opération. Ceux-ci vont explorer le sous-sol du plateau des Capucins, ancien site de l'Arsenal cédé à la ville de Brest par la Marine. Il pourrait renfermer 15 bombes de la dernière guerre. Le 15 août, une autre opération, sur le même site mais avec un périmètre de sécurité plus restreint, sera consacrée aux 83 obus répertoriés. 30.000 bombes, dont près de 10 % n'ont pas explosé, et 100.000 obus ont été déversés par les Alliés sur Brest pour en déloger les Allemands durant l'été 1944, entraînant la destruction de l'essentiel de la ville historique.

Sapeur de la Garde
de son vrai nom: Sapeur Mineur Démineur.

La tenue "d'apparat", comporte toujours le tablier blanc en cuir.
et impérativement les couleurs "Noir"(la terre) et "Rouge"(le sang)
(ou le feu, pour le Sapeur Pompier)

_________________
"Parfois détruire, souvent construire, toujours servir"
Revenir en haut Aller en bas
imsebriden
Admin


Masculin
Nombre de messages : 4216
Age : 34
Localisation : thamurthiw
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Les résidus   Dim 2 Aoû - 13:10

Bonsoir tout le monde, salut Zim, et oui c'est le effets pervers des guerres, même celles-ci finies, les séquelles demeurent toujours sur les sites, et aujourd'hui on constate par ci et par là des accidents d'explosion sur des gens qui s'y trouvent en contact avec ces engins de guerre.

_________________


Niw wabrid,daw wabrid lakrariss dabridh.

Revenir en haut Aller en bas
 
Les résidus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maquillage yeux et lentilles ?
» Zoom Fast Black Lash
» bois de chauffage !!
» Remplacer un joint en silicone
» Comment se débarasser des résidus de savon?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Gouts :: Cafeteria de Shou-
Sauter vers: