AccueilPortail*GalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des terroristes exigent 500 millions chacun pour se rendre

Voir le sujet prcdent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vine
Webmaster
Webmaster


Fminin
Nombre de messages : 1575
Age : 25
Localisation : asia
Humeur : business administratio international.
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Des terroristes exigent 500 millions chacun pour se rendre   Mar 12 Mai - 18:15

À Bouira, des terroristes exigent 500 millions chacun pour se rendre


Ce qui n’était que rumeur concernant le vœu de certains terroristes appartenant à la phalange El-Farouk, qui active sur l’axe Kadiria-Lakhdaria-Zbarbar, à déposer les armes et renoncer à l’action terroriste, pourrait s’avérer vrai dans les tout prochains jours.
En effet, selon des sources très au fait de la donne islamiste tant au niveau local que national, un groupe terroriste, évalué à 20 éléments et appartenant à la phalange El-Farouk appartenant au GSPC, serait sur le point de déposer les armes. Ces terroristes, qui seraient cantonnés dans un endroit tenu secret, situé sur le territoire de Kadiria, sont en contact avec leurs proches depuis plus de deux mois, et selon nos sources, le contact aurait été facilité et même encouragé par les services de sécurité. Cependant, selon nos sources, ces terroristes, qui ont exprimé le vœu de renoncer définitivement à l’action armée, auraient conditionné leur reddition par le payement par l’Etat d’une somme de 500 millions de centimes pour chacun d’eux, l’annulation des poursuites judiciaires et des verdicts prononcés par contumace à leur encontre dans des procès dans lesquels ils ont été cités comme accusés principaux dans des actions terroristes ayant entraîné assassinat de personnes. En effet, selon nos sources, ces exigences ne sont pas fortuites puisque la majorité de ces éléments font partie des premiers noyaux qui ont rejoint les maquis terroristes dans la région de Lakhdaria au début des années 1990. Et c’est parce qu’ils se savent impliqués dans des tueries et autres attentats perpétrés dans la région, que ces terroristes souhaitent une amnistie générale, et d’aucuns n’écartent pas la possibilité de les voir agir comme l’a fait l’AIS vers la fin des années 1990 où des cantonnements étaient érigés par leurs soins en attendant la loi sur la concorde civile. Par ailleurs, concernant l’identité de ces éléments, et même si nos sources ne le précisent pas, des observateurs avertis n’écartent pas la possibilité de voir parmi ces repentis des terroristes notoirement connus sur la scène terroriste locale, comme le fameux Ahmed Djebri, qui était pendant plusieurs années l’«émir» de la phalange El-Ghoraba, qui activait Lakhdaria, avant de se voir destituer suite à la reddition de la majorité de ses éléments à la faveur de la concorde civile en 1999. Les mêmes interrogations concernent l’«émir» actuel de la phalange El Farouk, Rabah El Makhfi, alias Dekmir ou Cheikh Abdenacer qui est à sa tête depuis 2006. Ayant accusé plusieurs coups de boutoir de la part des services de sécurité, dont le dernier en date est l’élimination en mars dernier de sept terroristes activant sous sa houlette, l’«émir» Dekmir, qui compte une vingtaine d’éléments étrangers dans sa phalange, des Mauritaniens, des Libyens, des Tunisiens ainsi que des Marocains, et ce, depuis que le GSPC auquel appartient la phalange El Farouk avait prêté allégeance à Ben Laden, en créant Al Qaïda au Maghreb islamique, risque, au cas où il aurait renoncé à la reddition, de se retrouver seul avec ces étrangers. Des étrangers qui ne semblent pas prêter l’oreille aux appels lancés par l’Etat algérien ainsi que plusieurs ouléma et docts à se rendre et à accepter la main tendue et la repentance.


Le Soir d''Algerie
scratch

_________________


http://rose.keuf.net/index.htm

vine
Revenir en haut Aller en bas
http://rose.keuf.net/index.htm
vine
Webmaster
Webmaster


Fminin
Nombre de messages : 1575
Age : 25
Localisation : asia
Humeur : business administratio international.
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Des terroristes exigent 500 millions chacun pour se rendre   Mar 12 Mai - 18:18

Après un vrai faux suspens, la composante du gouvernement est tombée hier. C’est la même. Exception faite du départ du président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Bouguerra Soltani, qui avait émis le vœu d’être déchargé de ses fonctions ministérielles, et qui, en réalité, n’en occupait aucune, ce fut un ministre sans portefeuille, les autres ont tous été reconduits, à l’instar du Premier ministre Ahmed Ouyahia. Aucune place donc pour la surprise. Le chef de l’Etat l’avait affirmé à moult occasions : il inscrivait son troisième mandat dans « la continuité ».
Une continuité qui suppose la poursuite des mêmes politiques, mais pas forcément avec la même composante gouvernementale dont certains membres avaient été publiquement « descendus » par le président Bouteflika avant de décider de les reconduire. Lui-même avait conclu, en août dernier, à « l’échec » des choix économiques imprimés au pays. Les privatisations patinent, on est plus que jamais dépendants de la rente pétrolière, les réformes qui devraient toucher les secteurs bancaires, la justice et l’école n’avancent pas, l’agriculture et la santé sont en jachère. Autant de paramètres, soutiennent les analystes, qui auraient pu provoquer et justifier au moins quelques remaniements. Le constat de l’échec à lui seul aurait été à même de produire l’électrochoc. Tout compte fait, ce n’est point l’obligation de résultat qui préside à la nomination ou à l’éviction d’un ministre, mais bien le gage de fidélité et d’allégeance qu’il soit capable de donner.

Le président Bouteflika – que l’on croyait retiré après la cérémonie d’investiture pour réfléchir à comment donner un sens à son troisième mandat, sévèrement critiqué par l’opposition – a fini par maintenir le statu quo. Dans le gouvernement en place et avec lequel le chef de l’Etat travaille depuis plusieurs années déjà, il y a en réalité deux pôles. Le noyau dur qui gère la plupart des postes de souveraineté, représentés par le trio Noureddine Zerhouni à l’Intérieur, Chakib Khelil à l’Energie et Abdelhamid Temmar à la charge de la Promotion des investissements. Ces trois ministres ont été ramenés par Abdelaziz Bouteflika à l’entame de son premier mandat en 1999. Ils constituent une sorte de garde prétorienne aux côtés du département de la Justice confié également depuis 2003 à un autre fidèle collaborateur, Tayeb Belaïz en l’occurrence. Le deuxième pôle est composé essentiellement de loyaux serviteurs, de lieutenants qui ont redressé le Front de libération nationale (FLN) en 2004. Ils sont nombreux. Il s’agit surtout de Abdelaziz Belkhadem, ministre d’Etat, de Tayeb Louh, ministre du Travail, de Rachid Harraoubia de l’Enseignement supérieur, de Ould Abbès, ministre de la Solidarité nationale, de Saïd Barkat qui a permuté récemment avec son collègue Amar Tou devenu ministre des Transports, et de Mahmoud Koudri placé au poste de ministre chargé des Relations avec le Parlement. Les autres partis de l’Alliance présidentielle gardent aussi leurs portefeuilles. Inutile de revenir sur les bilans de chacun. Mais les raisons du maintien de la même équipe gouvernementale insérées dans le communiqué laconique de la présidence de la République ne résistent à aucune critique. Il est surprenant que l’on justifie « l’immobilisme » par les contraintes d’un calendrier international que l’on sait pas aussi chargé que cela. Il est également difficile de déchiffrer et de donner un sens à la notion « des exigences internes » qui ont amené le président Bouteflika à reconduire la même composante gouvernementale ! Le pays avait bel et bien besoin d’un changement, on lui a imposé la continuité dans l’échec. Les arguments, tous les arguments sont irrecevables.
study

_________________


http://rose.keuf.net/index.htm

vine
Revenir en haut Aller en bas
http://rose.keuf.net/index.htm
Simorg
Admin


Nombre de messages : 7161
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Des terroristes exigent 500 millions chacun pour se rendre   Mer 13 Mai - 14:17

Ils marchandent mnt leur reddition, c'est du chantage pur et simple!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://shouhsinq-14.forumn.org
Contenu sponsoris




MessageSujet: Re: Des terroristes exigent 500 millions chacun pour se rendre   Aujourd'hui 7:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Des terroristes exigent 500 millions chacun pour se rendre
Voir le sujet prcdent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CV / Lettre de motivation irlandaise
» Bucheron, traverse de la Seine pour se rendre dans le Calvados
» coup de gueule contre marionnaud
» 3ich nhar tsm3 khbar .. 150 millions de $ pour ...
» Pablo Escobar a brul 2 millions de dollars pour rchauffer sa fille !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas rpondre aux sujets dans ce forum
 :: Gouts :: Cafeteria de Shou-
Sauter vers: